Suisse/Syrie: Assad chercherait une école pour son fils en Suisse
Actualisé

Suisse/SyrieAssad chercherait une école pour son fils en Suisse

Bachar al-Assad et sa femme envisageraient d'envoyer leur enfant dans un internat pour lui épargner les atrocités de la guerre, écrit le «Mail on Sunday».

par
lua/kri/ofu
Asma et Bachar al-Assad voudraient épargner à leur fils les atrocités de la guerre

Asma et Bachar al-Assad voudraient épargner à leur fils les atrocités de la guerre

Alors que la situation en Syrie empire de jour en jour, la femme de Bachar al-Assad s'inquiéterait pour la sécurité de son fils Hafis, âgé de 10 ans. Selon le «Mail on Sunday», qui se fonde sur des informations d'un ancien conseiller de la famille Assad, la Première dame syrienne voudrait le faire placer dans un internat en Suisse ou en Grande-Bretagne.

En Suisse, plusieurs établissements renommés ont déjà accueilli des personnalités connues. Le prince Rainier de Monaco a fait ses études à l'institut Le Rosey à Rolle (VD). Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a lui visité l'école privée Montana à Zoug.

Contactés, les internats ne veulent pas dire s'ils seraient prêts à accueillir le fils du président syrien. Le directeur de l'établissement Montana affirme qu'il n'a reçu aucune demande de la part des Assad. Margrit Schurg, de l'International School à Berne, qui aurait été visitée par le dictateur nord-coréen Kim Jong-un, affirme: «Pour l'instant, on ne s'est pas encore retrouvé dans la situation embarrassante de devoir nous poser cette question.»

Ton opinion