Assad ne veut pas de casques bleus à la frontière syro-libanaise
Actualisé

Assad ne veut pas de casques bleus à la frontière syro-libanaise

Le président syrien Bachar el Assad s'est opposé à la demande israélienne d'un déploiement de casques bleus à la frontière syro-libanaise.

Celui-ci impliquerait pour lui "un retrait de souveraineté au Liban et constituerait une position hostile".

Le président syrien exprime cette position dans une interview qui doit être diffusée mercredi.

L'ONU tente de mettre en place une force de paix de 15.000 hommes pour le Sud-Liban. Israël demande que des casques bleus soient déployés à la frontière syro-libanaise pour empêcher les livraisons d'armes en provenance de la Syrie. (ats)

Ton opinion