Extradition en Suède: Assange peut poursuivre son combat
Actualisé

Extradition en SuèdeAssange peut poursuivre son combat

Le fondateur de WikiLeaks finira-t-il par être extradé en Suède pour répondre d'une affaire de viol? Julian Assange était reçu devant la justice lundi.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange peut poursuivre devant la Cour suprême son combat contre l'extradition vers la Suède, selon un jugement de la Haute Cour de justice britannique lundi.

La Haute Cour n'a pas directement donné son feu vert pour un appel devant la cour suprême, mais elle a jugé que le cas relevait de l'«intérêt public» et devrait être tranché «aussi vite que possible» par la juridiction suprême.

Costume gris et chemise blanche, Julian Assange est arrivé lundi entouré de ses avocats, devant une petite dizaine de supporters. Il n'a livré aucun commentaire.

L'Australien, arrêté le 7 décembre 2010 à Londres, jouait probablement lundi sa dernière carte dans une longue procédure d'extradition lancée par la Suède pour une affaire de viol et d'agressions sexuelles présumées.

La Haute Cour de Justice à Londres était chargée d'examiner la recevabilité de son recours devant la Cour suprême, dernière instance d'appel qui s'offre à lui en Grande-Bretagne.

Ses avocats devaient convaincre la Haute Cour que cet ultime recours portait bien sur un point juridique d'intérêt général, c'est-à-dire dépassant le cas spécifique de leur client. Faute de quoi, il sera irrémédiablement repoussé.

La Haute Cour pouvait rendre sa décision le jour même ou la renvoyer à une date ultérieure. (afp)

Ton opinion