Assassiné à cause d'une défaite en cricket
Actualisé

Assassiné à cause d'une défaite en cricket

Le sélectionneur de l'équipe nationale pakistanaise de cricket, le Britannique Bob Woolmer, qui a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel après la défaite surprise de son équipe face à l'Irlande lors d'un match décisif de Coupe du monde, a été assassiné, a annoncé jeudi la police jamaïcaine.

«Le rapport officiel du pathologiste déclare que le décès de M. Woolmer est dû à l'asphyxie résultant d'une strangulation manuelle. Dans ces circonstances, l'affaire du décès de M. Woolmer est désormais traitée par la police jamaïcaine comme un meurtre», a déclaré le commissaire Lucius Thomas dans un communiqué lu par un porte-parole dans l'Hôtel Jamaica Pegasus, où l'entraîneur a été tué dimanche dernier.

La police n'a procédé à aucune arrestation et ne dispose d'aucun suspect dans cette affaire. La mort de Woolmer, à l'âge de 58 ans, a choqué le monde du cricket, sport qui jouit d'une immense popularité dans les pays du Commonwealth.

Cette semaine, l'ancien joueur de cricket pakistanais Sarfraz Nawaz avait laissé entendre que des individus liés au milieu des paris sportifs pourraient être responsable de la mort de Woolmer.

(ap)

Ton opinion