Actualisé 31.08.2015 à 18:56

Genève

Assoc' réunies pour faire fermer Cointrin la nuit

Les avions perturbent le sommeil de milliers de Genevois, dénonce une pétition déposée vendredi. L'aéroport et l'Etat excluent tout changement.

de
Julien Culet
Sauf en cas durgence, Cointrin est fermé entre 0h30 et 6h

Sauf en cas durgence, Cointrin est fermé entre 0h30 et 6h

«Dormir sans bruit entre 23h et 6h est un droit absolu», réclame une pétition déposée au Grand Conseil vendredi. Paraphée par 4800 Genevois, elle demande une fermeture stricte de Cointrin la nuit. Actuellement, les avions peuvent y atterrir jusqu'à 00 h 30 en cas de retard. De Chancy à Versoix, quelque 30 000 habitants à travers le Canton seraient impactés par les nuisances, avancent les associations de riverains à l'origine du texte.

«Ce nombre passera à 40 000 avec le gain de 10 millions de passagers prévu d'ici 2030, dénonce Jean-François Bouvier, président de l'Association des intérêts de Vernier village. Nous demandons donc l'arrêt de cette croissance et la fermeture la nuit.» Les initiants prennent l'exemple de Kloten, fermé à partir de 23h. «Si Zurich peut le faire, pourquoi pas Genève?», interroge Christina Meissner, élue UDC verniolane.

Le bruit a également des conséquences sur la construction de logement. «Des terrains se retrouvent désormais en zone non constructible», indique la conseillère municipale agrarienne. Ce sont ainsi 400'000 m2 qui seraient concernés. «A Vernier, nous avions un terrain, entouré de bâtiment, sur lequel nous voulions faire des logements. Nous ne le pouvons plus car il est devenu inconstructible, illustre-t-elle. Les droits des propriétaires sont bafoués.»

Du côté de Genève Aéroport, on souligne les différences avec Zurich. «Contrairement à nous, Kloten est un hub, où arrivent les voyageurs d'un vol transatlantique par exemple, explique Bertrand Stämpfli, son porte-parole. Ils sont ensuite acheminés ici le soir. Si nous fermons, cela les obligerait à passer une nuit d'hôtel à Zurich.» Et face à la concurrence, le Département de l'économie se refuse à tout arrêt du développement de Cointrin. «Prétendre vouloir casser sa croissance serait suicidaire économiquement au regard des efforts déployés par les autres villes», indique le service de presse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!