Cyclisme: Astana doit-elle disputer le Tour de Lombardie?
Actualisé

CyclismeAstana doit-elle disputer le Tour de Lombardie?

L'équipe kazakhe a enregistré un deuxième cas de dopage cette saison avec Maxim Iglinskiy. Pour respecter ses engagements, la formation pourrait se retirer de la classique italienne.

par
lmo
Maxim Iglinskiy met son équipe dans l'embarras.

Maxim Iglinskiy met son équipe dans l'embarras.

Nouveau cas de dopage chez Astana. Après Valentin Iglinskiy, place à son frère Maxim. Positif à l'EPO, le Kazakh a été suspendu provisoirement, a annoncé son équipe. Cette décision résulte d'un contrôle datant du 1er août, a précisé l'Union cycliste internationale (UCI).

La suspension du vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 2012 va poser un cas de conscience à sa formation. Si elle souhaite respecter les règles fixées par le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), Astana devrait arrêter ses activités durant huit jours à compter de la prochaine course World Tour.

L'équipe dirigée par Alexandre Vinokourov avait rejoint volontairement l'alliance en février 2013. Pour respecter ses engagements, elle doit s'auto-suspendre dès que ce deuxième cas de dopage cette année est confirmé, soit par une contre-expertise, soit par des aveux. La participation d'Astana au Tour de Lombardie ce dimanche est donc remise en question.

L'an passé, AG2R avait rempli son contrat. L'équipe française n'avait pas honoré sa participation au Critérium du Dauphiné et au Tour de Suisse après les contrôles positifs de Steeve Houannard et de Sylvain Georges.

Ton opinion