Londres: Aston Martin met les gaz pour son entrée en bourse
Actualisé

LondresAston Martin met les gaz pour son entrée en bourse

Aston Martin sera le seul groupe automobile coté à la Bourse de Londres, où il espère être valorisé entre 4 et 5,1 milliards de livres.

Aston Martin entend placer 25% de son capital en Bourse.

Aston Martin entend placer 25% de son capital en Bourse.

Keystone

Aston Martin vise une valorisation de 4 à 5,1 milliards de livres lors de son introduction à la Bourse de Londres, prévue début octobre. Le fabricant des voitures de sport préférés de James Bond propose aux investisseurs une fourchette de prix comprise entre 17,50 et 22,50 livres par action.

Cette valorisation est conforme aux chiffres qui circulaient dans la presse britannique depuis l'annonce de l'opération fin août. En dévoilant jeudi ses conditions financières, Aston Martin précise que le prix de l'introduction en Bourse sera fixé le 3 octobre, avec de premiers échanges attendus le même jour.

«En devenant le seul groupe automobile coté à la Bourse de Londres, Aston Martin Lagonda va offrir aux investisseurs l'occasion parfaite de prendre part à notre succès futur», se félicite Andy Palmer, directeur général de la société, cité dans le communiqué. Le groupe entend placer 25% de son capital en Bourse.

L'opération prévoit la vente d'actions de la part des principaux propriétaires d'Aston Martin, à savoir le fonds italien Investindustrial, les investisseurs koweïtiens d'Adeem Investments et la société d'investissement Primewagon.

Le constructeur allemand Daimler, qui possède 4,9% du capital, conservera en revanche toute sa part. Le fabricant des voitures Mercedes s'est engagé à ne pas la céder pendant au moins un an après l'entrée d'Aston Martin sur le marché londonien.

L'arrivée en Bourse du constructeur britannique serait la plus marquante depuis celle du fabricant de voitures de luxe Ferrari à la Bourse de Milan début 2016, une opération qui a été couronnée de succès. Après des difficultés en début de décennie, Aston Martin se porte mieux désormais. Il a même renoué pour la première fois depuis 2010 avec les chiffres noirs l'an dernier.

Fondé en 1913 par deux associés dans un atelier londonien, Aston Martin a gagné ses lettres de noblesse en participant très tôt à la compétition automobile. Mais le constructeur britannique doit encore beaucoup plus aux nombreux films de la série James Bond, au cours desquels les acteurs Roger Moore, Sean Connery (Goldfinger, 1964) ou encore Daniel Craig (Spectre, 2015) ont piloté ses modèles.

Le constructeur produit ses voitures exclusivement en Angleterre, notamment à Gaydon (centre) où il est basé ainsi que sur deux autres sites. Il prévoit d'ouvrir une nouvelle usine au Pays de Galles au premier semestre 2019. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion