Football: Aston Villa bat Arsenal et sort de la Zone rouge
Actualisé

FootballAston Villa bat Arsenal et sort de la Zone rouge

Les Villains ont gagné le match qu’il fallait à une journée de la fin du championnat.

Ezri Konsa et Aston Villa ont désormais leur destin en mains.

Ezri Konsa et Aston Villa ont désormais leur destin en mains.

Keystone

Aston Villa est sorti de la zone rouge en battant un pâle Arsenal (1-0) mardi: les Villains seront 17e pour entamer la 38e et dernière journée de Premier League, devant Watford (18e), sèchement battu par Manchester City (4-0) et désormais premier relégable.

Les joueurs de Birmingham ont montré beaucoup d’envie face aux Gunners et ils ont été récompensés par un petit but qui peut valoir très cher dimanche soir.

La mine de Hassan Trezeguet, tout seul pour reprendre un corner de Grealish prolongé par Mings, de l’extérieur du pied droit, sans réfléchir, a donné un avantage mérité à Aston Villa (27e), beaucoup plus entreprenant en première période.

Watford: un carton qui coûte cher

Ce but permet surtout à Aston Villa de rejoindre Watford au total des points (34 en 37 matches). Il améliore surtout leur différence de buts (-26) alors que Watford avait plongé à -27 deux heures plus tôt en subissant une lourde défaite à Vicarage Road face à Manchester City (4-0).

Visiblement émoussés après deux victoires de prestige face à Liverpool et surtout Manchester City, samedi soir en Coupe, les Gunners de Mikel Arteta ont peut-être choisi de privilégier la finale de la FA Cup, le 1er août à Wembley face à Chelsea, pour clôturer en beauté une saison ratée.

Malgré la présence sur la pelouse en deuxième période de Granit Xhaka, Alexandre Lacazette, Pierre-Emerick Aubameyang et Nicolas Pepe, des joueurs de haut niveau, ils n’ont jamais réussi à forcer le verrou des Villains et pour cause: zéro tir cadré en 90 minutes.

Pas d’Europe pour les Gunners?

Ils ont surtout confirmé qu’ils n’avaient pas le niveau cette saison pour aller chercher une place européenne à la régulière, que ce soit en Ligue des champions ou même en Europa League.

Villa a même failli faire le break à un quart d’heure de la fin quand Davis, bien lancé par un Grealish intenable, a trop croisé son tir (75e), puis quand McGinn a tiré en force sur Martinez (78e).

Entre-temps, Pepe Reina avait été sauvé par son poteau droit sur un corner de Pepe repris de la tête par Nketiah (77e).

City facile

Auparavant, Manchester City n’avait laissé aucune chance à Watford, sèchement battu 4 à 0.

À la pause, City menait déjà 2-0 grâce à deux buts de Raheem Sterling, avant de doubler la mise grâce à Phil Foden et Aymeric Laporte.

Arsenal, qui n’a plus rien à jouer dans ce championnat, sera l’arbitre de la lutte pour le maintien puisque les Gunners accueilleront Watford dimanche à l’Emirates Stadium.

À la même heure, Aston Villa (17e) tentera de garder sa place en Premier League sur la pelouse de West Ham, déjà sauvé.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires