Actualisé 11.03.2013 à 09:58

Russie

Attaque à l'acide: le Bolchoï doute des aveux

Le théâtre a émis lundi des doutes sur le fait que le soliste Pavel Dmitritchenko soit le véritable commanditaire de l'attaque à l'acide contre le directeur artistique jugeant qu'il avait été manipulé.

Sergueï Filine a été défiguré dans l'attaque.

Sergueï Filine a été défiguré dans l'attaque.

«Nous avons des doutes sur le fait que Pavel Dmitritchenko soit le commanditaire de l'attaque contre Sergueï Filine. C'est le point de vue de la direction du Bolchoï», a déclaré la porte-parole du théâtre Katerina Novikova citée par l'agence Interfax.

«On a l'impression qu'il y a eu quelqu'un derrière Pavel qui l'a influencé ou dont il a accompli la volonté contre son gré», a-t-elle poursuivi en soulignant qu'il pourrait s'agir d'une personne «au sein du théâtre ou en dehors du théâtre».

Le soliste du ballet du Bolchoï Pavel Dmitritchenko a été placé jeudi en détention provisoire à Moscou et inculpé après avoir reconnu être le commanditaire de l'attaque contre Sergueï Filine agressé à l'acide le 17 janvier en bas de son immeuble.

«L'enquête se poursuit. Les conclusions définitives seront faites à la fin de l'enquête», a indiqué le service de presse du ministère de l'Intérieur cité par l'agence Interfax.

Marionnette

Le directeur du Bolchoï Anatoli Iksanov a estimé ce week-end que Pavel Dmitritchenko avait été poussé au crime, dans une interview à la télévision publique Rossia.

«Tout le monde au théâtre est sûr que (Dmitritchenko) a été provoqué. Il n'est pas le commanditaire, tel qu'on le présente. Il est un exécutant. Il y a un marionnettiste que les enquêteurs doivent trouver», a déclaré M. Iksanov.

M. Iksanov a presque ouvertement accusé dans le passé le danseur étoile du théâtre Nikolaï Tsiskaridzé d'avoir incité à passer à l'action contre le directeur artistique.

Nikolaï Tsiskaridzé s'est borné à déclarer lundi à l'agence Interfax qu'il avait rencontré les enquêteurs sans préciser si cette rencontre avait eu lieu après l'inculpation de Pavel Dmitritchenko. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!