Turquie: Attaque du PKK dans le sud-est, bombe à Istanbul
Actualisé

TurquieAttaque du PKK dans le sud-est, bombe à Istanbul

Huit soldats turcs ont été tués mercredi dans une attaque attribuée au PKK dans la province de Siirt. A Istanbul, des tirs et une explosion ont été entendus près du palais de Dolmabahçe.

Des coups de feu et l'explosion d'une bombe ont été entendus mercredi à Istanbul devant le palais ottoman de Dolmabahçe, où siègent les bureaux du Premier ministre.

Des coups de feu et l'explosion d'une bombe ont été entendus mercredi à Istanbul devant le palais ottoman de Dolmabahçe, où siègent les bureaux du Premier ministre.

Dans la province de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, une bombe a explosé au passage d'une patrouille militaire dans une zone rurale du district de Pervari, a annoncé l'agence pro-gouvernementale Anatolie. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre l'armée turque depuis que l'Etat turc a lancé une vaste offensive contre la guérilla kurde, le mois dernier.

A Istanbul, des coups de feu et l'explosion d'une bombe ont été entendus mercredi devant le palais ottoman de Dolmabahçe, où siègent les bureaux du premier ministre, ont annoncé des médias locaux. Selon les premières informations, ces attaques n'ont fait ni mort ni blessé.

Deux assaillants interpellés

La police a interpellé les deux assaillants, ont précisé les chaînes de télévision. D'après la chaîne d'information NTV, le trafic était interrompu sur les avenues principales qui entourent le palais, se trouvant non loin de la Tour de Galata, sur la rive européenne de la mégalopole stambouliote. Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

Par ailleurs, un jeune de 17 ans a été tué à Istanbul au cours d'affrontements entre la police et un groupe rattaché au PKK, a annoncé mercredi l'agence progouvernementale Anatolie. Les affrontements ont éclaté tard mardi soir lorsqu'un groupe de 20 personnes a tenté d'organiser une manifestation interdite dans le district d'Esenler, sur la rive européenne d'Istanbul, et ont tiré des coups de feu en direction de la police, a précisé l'agence. (ats)

Ton opinion