Kanye West attaqué pour plagiat par un pasteur
Publié

Kanye West Attaqué pour le vol d’un sermon par un homme d’église

Kanye West est traîné en justice par un évêque américain qui estime qu’il a utilisé un de ses sermons sans autorisation pour le titre «Come To Life». 

Le rappeur américain de 44 ans n’a pas réagi aux accusations. 

Le rappeur américain de 44 ans n’a pas réagi aux accusations. 

IMAGO/Agencia EFE

C’est un peu l’histoire de l’arroseur arrosé. Kanye West, fervent croyant qui n’hésite pas à se produire lors des services du dimanche, est attaqué en justice par un homme d’église. Un pasteur et évêque texan, un certain David Paul Moten, a porté plainte parce qu’il estime que le rappeur, qui s’est retiré du festival Coachella, a utilisé un de ses sermons sans autorisation pour créer «Come To Life». Ce titre est extrait de l’album «Donda», dont la sortie avait été plusieurs fois repoussée en 2021

D’après les documents, obtenus par TMZ, l’homme d’église affirme que 70 secondes de son sermon sont audibles dans ce morceau qui dure cinq minutes. On peut entendre la voix de Moten sur l’intro du titre ainsi qu’à plusieurs reprises durant la chanson. «Voici le dernier exemple en date de Kanye West et de l’industrie musicale qui utilisent délibérément et de manière flagrante des enregistrements sonores d’autrui sans consentement ni autorisation», peut-on lire dans la plainte. À noter encore que la major Universal Music Group ainsi que le label Def Jam sont aussi au rang des accusés. 

(fec)

Ton opinion

8 commentaires