Actualisé

ThaïlandeAttaques à la grenade dans une ville touristique

Une série d'explosions de grenades a secoué vendredi soir la ville de Chiang Mai au nord de la Thaïlande faisant quatre blessés. Les attaques pourraient être liées à la crise politique.

Les explosions ont eu lieu quelques heures après que la Cour constitutionnelle a invalidé les législatives du 2 février perturbées par les manifestants qui réclament la chute du gouvernement depuis des mois. Cette décision a provoqué la colère des partisans de la Première ministre Yingluck Shinawatra.

Les grenades ont visé un restaurant de fruits de mer, une station service et une brasserie qui a été critiquée pour les liens de la famille qui la contrôle avec les manifestants antigouvernement.

Quatre blessés légers

Quatre personnes ont été blessées, mais étaient hors de danger samedi et de retour chez elles, a précisé le chef de la police de Chiang Mai Grit Gitilue. «Nous avons établi deux causes possibles pour les attaques: un conflit personnel ou la politique. Nous penchons plus pour la deuxième», a-t-il ajouté.

Deux grenades ont également explosé près d'un rassemblement antigouvernement vendredi soir dans la province de Chonburi (est), sans faire de victimes, selon la police.

Retour des touristes en jeu

Ces nouvelles violences portent un coup aux efforts pour faire revenir les touristes, après la levée cette semaine de l'état d'urgence à Bangkok en raison d'un apaisement des violences politiques. Les heurts ont fait 23 morts et des centaines de blessés depuis l'automne, principalement dans la capitale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!