Attentats à Paris: «Attendez de voir ce qu'il va arriver au vol AF 1741»
Actualisé

Attentats à Paris«Attendez de voir ce qu'il va arriver au vol AF 1741»

Un Airbus 321 à destination de la France a été évacué pour être fouillé samedi avant son départ à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol après que des «menaces» aient été adressées contre ce vol sur Twitter, a annoncé la gendarmerie néerlandaise.

"Hier Paris, maintenant les aéroports de Bruxelles et d'Amsterdam seront très bientôt attaqués par nos frères."
"Oublié la Russie? Attendez de voir ce qu'il va arriver au vol AF1741 au départ d'Amsterdam pour Paris..."

«Nous prenons toujours les menaces très au sérieux, et nous avons décidé ici d'évacuer les passagers et de fouiller l'appareil», a déclaré à l'AFP Dennis Muller, porte-parole de la gendarmerie néerlandaise, sans pour autant établir de lien avec les attentats de vendredi soir à Paris.

Le vol concerné devait décoller pour Roissy-Charles-de-Gaulle vers 14h45, a confirmé la compagnie française dans un communiqué. Il «a fait l'objet d'une menace anonyme via twitter. Les passagers sont actuellement pris en charge par le personnel de l'escale d'Amsterdam pendant que les autorités compétentes effectuent une vérification complète de l'appareil», a-t-elle ajouté.

La compagnie a été alertée via son système interne de veille des réseaux sociaux, a expliqué à l'AFP une porte-parole, «qui alerte directement la direction de la sûreté (de la compagnie) qui est en lien avec notre centre des opérations et qui avertit Schipol et l'équipage à bord», a-t-elle ajouté.

Plusieurs pays ont renforcé leurs mesures de sécurité à la suite des attentats perpétrés vendredi à Paris et revendiqués par le groupe Etat islamique (EI). Les Pays-Bas ont décidé de renforcer les contrôles le long de leurs frontières ainsi que dans leurs aéroports et leurs gares ferroviaires. (afp)

Ton opinion