Attentat meurtrier à bord d'un car au Sri Lanka
Actualisé

Attentat meurtrier à bord d'un car au Sri Lanka

Au moins 20 personnes ont été tuées et 50 autres blessées lors d'un attentat survenu samedi dans une gare routière dans le centre-nord du Sri Lanka, a-t-on appris de sources officielles.

Les violences font quotidiennement rage dans le pays.

L'explosion s'est produite à Dambulla (150 km au nord de Colombo) à bord d'un car d'une compagnie privée qui assurait la liaison entre les localités de Kandy (centre) et Anuradhapura (centre-nord), selon la police et l'armée.

Six hommes et 14 femmes ont péri dans la déflagration, a précisé le porte-parole de l'armée, Udaya Nanayakkara, qui a affirmé voir derrière l'attaque la main des rebelles tamouls.

Le véhicule, qui transportait des bouddhistes en pèlerinage, avait fait escale à Dambulla, une plaque tournante pour les transports régionaux, lorsque l'explosion a eu lieu.

Tigres pointés du doigt

L'attaque n'a pas été revendiquée mais les rebelles tamouls avaient perpétré un attentat suicide dans le même secteur en octobre 2006, tuant au moins 116 marins.

Ce nouvel attentat survient alors que le Sri Lanka a renforcé la sécurité dans l'île deux jours avant les célébrations du 60e anniversaire de son indépendance vis à vis de la Grande-Bretagne.

Les violences vont crescendo dans l'île depuis que Colombo et les rebelles des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) ne sont plus tenus (depuis le 16 janvier) par le fragile cessez-le-feu qu'ils avaient signé le 23 février 2002, sous l'égide de la Norvège.

Les deux camps se livrent désormais une guerre à outrance et sans les médiateurs norvégiens et islandais. (ats)

Ton opinion