France: Attentats de Paris: dix individus interpellés
Actualisé

FranceAttentats de Paris: dix individus interpellés

La police a mis la main, ces derniers jours, sur des personnes qui auraient fourni des armes à Amedy Coulibaly.

1 / 150
Quatre ans après les attentats du 13 novembre 2015, les victimes se reconstruisent pas à pas, en attendant le procès. (Mercredi 13 novembre 2019)

Quatre ans après les attentats du 13 novembre 2015, les victimes se reconstruisent pas à pas, en attendant le procès. (Mercredi 13 novembre 2019)

Keystone
L'avocat d'Abdeslam demande à ce que le procès où doit comparaître le seul survivant du commando des attentats de Paris, prévu lundi prochain à Bruxelles, soit reporté. D'autre part, «le transfèrement de Salah Abdeslam et sa remise aux autorités judiciaires belges est annulée», a affirmé de son côté sur son site internet la chaîne publique RTBF. Le prévenu ne sera pas extrait de sa cellule en France pour l'audience en Belgique. (13 décembre 2017)

L'avocat d'Abdeslam demande à ce que le procès où doit comparaître le seul survivant du commando des attentats de Paris, prévu lundi prochain à Bruxelles, soit reporté. D'autre part, «le transfèrement de Salah Abdeslam et sa remise aux autorités judiciaires belges est annulée», a affirmé de son côté sur son site internet la chaîne publique RTBF. Le prévenu ne sera pas extrait de sa cellule en France pour l'audience en Belgique. (13 décembre 2017)

AFP/archive/photo d'illustration
Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, sera remis à la Belgique le temps de son procès pour une fusillade pendant sa cavale, mais des discussions continuent sur les conditions de ce transfert sous haute sécurité. (27 novembre 2017)

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, sera remis à la Belgique le temps de son procès pour une fusillade pendant sa cavale, mais des discussions continuent sur les conditions de ce transfert sous haute sécurité. (27 novembre 2017)

AFP

Une dizaine de personnes ont été interpellées depuis lundi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de janvier 2015 en France, selon une source judiciaire. Elles concernent les volets lillois et belge de l'enquête.

Les personnes interpellées sont soupçonnées d'avoir fourni des armes à Amedy Coulibaly, auteur de l'attaque de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes le 9 janvier 2015. Certaines de ces dix interpellations ont été effectuées mardi et mercredi matin, précise-t-on mercredi de même source, confirmant une information de BFM TV.

Amedy Coulibaly avait tué quatre personnes de confession juive avant d'être abattu par la police, deux jours après l'attaque des frères Chérif et Saïd Kouachi contre le journal satirique Charlie Hebdo, dont la rédaction avait été décimée. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion