Actualisé 19.05.2007 à 10:13

Attentats sanglants en Afghanistan

Trois militaires allemands de l'OTAN ont péri dans un attentat suicide samedi dans la province afghane de Kunduz et trois autres ont été blessés.

Six civils afghans ont également été tués.

Un kamikaze s'est fait exploser sur un marché, a affirmé à l'AFP le gouverneur local, Mohammad Omar. Les militaires allemands effectuaient une patrouille à pied et en voiture lorsque la déflagration s'est produite, selon le général Nur Mohammad, responsable de la sécurité de la province, dans le nord du pays.

Trois militaires allemands et une dizaine de civils afghans ont également été blessés, a précisé M. Omar.

Une porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l'OTAN a indiqué que l'explosion avait fait des victimes parmi les soldats de l'ISAF. Mais elle n'a pas pu dans l'immédiat confirmer le bilan donné par les autorités afghanes.

Un responsable de la sécurité a attribué cet attentat aux talibans, qui multiplient les attaques après la trêve relative observée pendant l'hiver.

Ces décès portent à 59 le nombre de militaires de l'OTAN et de la coalition ayant trouvé la mort en Afghanistan et à 20 le nombre de soldats allemands morts dans ce pays depuis 2002.

Quelque 3000 soldats allemands sont déployés dans le nord du pays, une région en grande partie épargnée par les violences qui touchent le sud et l'est du pays.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!