Police genevoise: Attention à l'arnaque du «faux neveu»

Actualisé

Police genevoiseAttention à l'arnaque du «faux neveu»

A Genève, des malfrats abordent des personnes âgées et se font passer pour un parent perdu de vue. Ils persuadent ainsi leur victime de retirer de l'argent pour eux.

La police genevoise met en garde contre le coup du «faux neveu». Deux cas de ce genre de vol à l'astuce lui ont été signalés en début de semaine. A chaque fois, les victimes âgées ont été délestées de 50'000 francs en l'espace de quelques heures.

Parlant le plus souvent allemand ou italien, le voleur appelle une personne âgée et se fait passer pour un membre éloigné de sa famille ou un ancien ami d'école, a rappelé la police genevoise jeudi. Sa future victime fait le rapprochement avec un parent ou une connaissance perdue de vue et donne des détails, qui sont exploités par le bonimenteur pour lui soutirer de l'argent.

Dans le cas qui a eu lieu lundi, le voleur a prétexté l'achat d'un appartement. Dans le second cas, mardi, il s'agissait de l'achat d'une voiture, a expliqué Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise. «Ces personnes se montrent visiblement très convaincantes. Leurs victimes vont rapidement retirer la somme demandée au guichet», a-t-il relevé.

Faux notaire

Pour ne pas être démasqué, le prétendu neveu ou ami explique qu'il est malheureusement empêché et ne pourra pas passer récupérer personnellement l'argent. Il envoie un faux notaire au domicile de sa victime, qu'il rappelle ensuite pour dire qu'il a bien reçu l'argent. Ce n'est que lorsque la personne âgée n'a plus du tout de nouvelles qu'elle se rend compte qu'elle a été grugée.

La police invite à se méfier des personnes qui sollicitent de l'argent par téléphone ou sur internet. Elle recommande de ne jamais fournir d'informations concernant sa situation familiale ou financière à des inconnus. En cas d'appel suspect, il convient de l'informer au 117. (ats)

Ton opinion