Arc Lémanique: Attention aux fausses bagues en or
Actualisé

Arc LémaniqueAttention aux fausses bagues en or

Dans le but d'obtenir de l'argent, des mendiants sèment depuis le début de l'année de fausses alliances en or dans les cantons de Genève et Vaud.

par
Alberto Tikulin

«Hier j'étais à la rue du Simplon quand j'ai trouvé une bague en or», nous a confié Ann. «Je l'ai ramenée aux objets trouvés. Et les réceptionnistes ont bien ri. Elles m'ont dit qu'une foule de personnes rapportent ce genre d'alliance. Mais qu'elle était fausse. Il semblerait que des personnes les sèment volontairement pour gagner de l'argent».

Mais comment une bague perdue peut-elle rapporter de l'argent? Les mendiants utiliseraient deux techniques pour écouler leur pacotille. La première consisterait à vendre directement la marchandise dans la rue. Si cette solution ne marche pas, les malfrats perdraient volontairement la bague et attendraient que quelqu'un la trouve. C'est à ce moment qu'ils entreraient en action. Il demanderaient au découvreur du bijou de payer entre 15 et 30 francs pour pouvoir le garder en jouant sur leurs sentiments. Ann n'a pas eu de contact avec ces gens, mais que se passerait-il si le passant ne désire pas payer? «Nous ne sommes pas au courant qu'il se soit passé quoi que ce soit dans ce cas de figure», nous a expliqué Jean-Philippe Pittet, le porte-parole de la police lausannoise. «Ces gens préfèrent ne pas trop faire parler d'eux, alors ils restent discrets».

Le cas de Ann n'est pas isolé. Depuis le début de l'année, une dizaine de fausses bagues portant le poinçon (18K/750) ont été rapportées aux objets trouvés lausannois. «Ce sont de grosses alliances en métal jaune. Et elles sont toutes identiques», nous a confirmé M. Pittet.

Une lectrice genevoise nous fait savoir qu’elle a eu la même mésaventure en vieille ville de Genève aujourd’hui (jeudi). «Le mendiant m’a raconté qu’il était à Genève, sans travail, sans permis et si j’avais un peu d’argent à lui donner», nous a-t-elle dit. «Je lui ai donné ce que j’avais, soit 13 francs. Même s’il en voulait plus. Je suis finalement partie irritée avec la bague que je voulais aller porter à la police tout à l’heure».

Ton opinion