Actualisé 08.03.2019 à 14:38

Vols low-cost

«Attention, ce produit nuit gravement au climat»

La conseillère nationale verte Lisa Mazzone veut introduire un message de mise en garde sur les pubs pour les vols bon marché en avion, à l'image de ce qui se pratique pour la cigarette.

de
Christine Talos
La Genevoise veut calquer les mises en garde sur les paquets de cigarette à la pub pour les vols en avion.

La Genevoise veut calquer les mises en garde sur les paquets de cigarette à la pub pour les vols en avion.

Keystone

«Attention, ce produit nuit gravement au climat». C'est le message de mise en garde que la conseillère nationale Lisa Mazzone (Verts/GE) voudrait bien voir inscrit sur toutes les publicités pour des vols en avion, à l'image des textes d'alerte qui figurent sur les paquets de cigarettes. Elle vient de déposer à cet effet au Parlement une motionsignée du groupe des Verts.

Elle souhaite ainsi alerter les consommateurs sur les impacts nocifs des avions pour l'environnement. «Actuellement, l'aviation est responsable de 18% de la contribution de la Suisse au réchauffement climatique et, si rien n'est fait, ce secteur sera le plus lourd pour le bilan climat de la Suisse à l'horizon 2030», rappelle-t-elle.

Pub pour des vols bon marché

Selon la politicienne, la pub pour des tarifs extrêmement bon marché joue un rôle déterminant dans le fait qu'en Suisse, on vole deux fois plus que nos voisins, surtout pour les destinations européennes. Si ces tarifs sont avantageux, c'est parce que le kérosène utilisé par l'aviation sur les vols internationaux n'est pas taxé, contrairement à l'essence. En outre, ces vols sont exonérés de TVA.

Pour Lisa Mazzone, placer des bandeaux de prévention sur les publicités des compagnies «permettrait d'avoir une information plus équilibrée et contribuerait à augmenter la prise de conscience sur les effets négatifs de l'avion» sur le climat, la santé et l'environnement.

Parallèlement, sa collègue Adèle Thorens (Verts/VD) a déposé une série de questions urgentes sur les mesures qu'entend prendre le Conseil fédéral après la mobilisation des jeunes pour le climat ces dernières semaines. Elle rejoint la Genevoise sur l'une d'entre elles. Elle demande si le gouvernement est prêt à soumettre l'aviation au principe du pollueur-payeur et à assurer aux voyageurs des alternatives abordables, comme les trains de nuits.

Initiative pendante

Pour rappel, les Verts étudient la préparation d'une initiative populaire pour taxer les billets d'avion. L'idée étant de compenser l'impact du trafic aérien sur le climat. Un sondage de Tamedia paru fin décembre avait montré que près de 70% des Suisses étaient favorables à une taxe spéciale.

Mais lors de la session d'hiver, le National lui n'en avait pas voulu. Il avait rejeté cette proposition par 93 voix contre 88 et 8 abstentions dans le cadre de la loi sur le CO2. Les opposants avaient souligné que voler en avion ne devait pas devenir un privilège pour les riches. La balle est désormais dans le camp du Conseil des Etats.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!