Avalanches: Attention, ce sera «un week-end très délicat»!
Actualisé

AvalanchesAttention, ce sera «un week-end très délicat»!

Ce week-end s'annonce chaud sur le front des avalanches. Les spécialistes de la montagne recommandent aux skieurs la plus grande prudence.

par
Didier Bender

De la neige fraîche en abondance, des pentes vierges et un grand ciel bleu: toutes les conditions semblent réunies pour les amateurs de poudreuse. Mais attention, danger. Avec les fortes chutes de neige des derniers jours, le danger d'avalanche est de 3 (marqué) sur une échelle de 5, voire de 4 (fort) dans la région du Simplon et dans la Vallée de Conches.

«Nous avons mesuré entre 50 à 80 cm de neige fraîche sur les trois derniers jours dans ces régions», observe François Dufour, responsable de l'antenne valaisanne de l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches. «Le week-end s'annonce très délicat dans le Haut-Valais et délicat sur le reste du canton», précise le spécialiste. D'autant plus que les chutes de neige se poursuivront jusqu'à samedi matin.

Entre 20 à 30 centimètres de neige sont encore attendues sur Morgins, dans le Chablais valaisan. Plus généralement, il est déjà tombé près de 50 cm sur la rive gauche du Rhône, contre une quinzaine de centimètres sur la rive droite.

«Même les pentes "sud" seront dangereuses»

«Nous recommandons la plus grande prudence aux skieurs, martèle François Dufour. Pour sortir des pistes, il faut avoir beaucoup d'expérience ou encore savoir choisir son terrain.» S'il y a des traces dans une pente, cela ne signifie pas forcément qu'elle est sûre. Et le spécialiste prévient: «Même les pentes orientées au sud seront délicates. En effet, la neige est alors tombée sur un neige dure qui peut servir de pan de glissement».

Même constat du côté de Verbier, l'une des stations préférées des freeriders. «Il faudra vraiment se méfier du réchauffement», prévient Paul-Victor Amaudruz, chef de la sécurité chez Téléverbier. Le guide de montagne s'attend à un week-end chargé. «A certains endroits, nous avons mesuré entre 50 à 60 centimètres de neige fraîche. Et les pentes exposées risquent de partir spontanément».

«S'ils sortent des pistes, ils devront assumer»

Le minage effectué, le domaine skiable est sécurisé. «Mis à part quelques itinéraires à skis, le domaine est quasi tout ouvert.» Aux skieurs de respecter les consignes de sécurité mises en places par les patrouilleurs. «S'ils sortent des pistes, ils devront assumer», prévient Paul-Victor Amaudruz.

La mort blanche

Diablerets, un snowboardeur qui pratiquait le hors-piste, a perdu la vie dans une des premières avalanches meurtières de l'hiver.

région du Mont-Fort(domaine skiable des Quatre Vallées), une Allemande de 67 ans a été grièvement blessée alors qu'elle pratiquait le hors-piste avec un groupe accompagné d'un professeur de skis. Elle succombera à ses blessures.

Le 25 janvier, toujours dans la région du Mont-Fort (domaine skiable des Quatre Vallées), un homme a été emporté et tué par une avalanche.

Siviez (Nendaz) alors qu'ils pratiquaient la randonnée à raquettes. Une seule personne a eu la vie sauve. Il s'agissait de la troisième avalanche mortelle dans cette région.

Ton opinion