Actualisé 23.08.2008 à 17:01

pas de fumée

Atterrissage d'urgence: une «odeur» suspecte

Un Boeing 737 de la compagnie Easyjet avec quelque 130 passagers à bord a dû interrompre son vol samedi et atterrir à Nice. Une hôtesse de l'air a détecté une «odeur», d'origine indéterminée.

L'appareil effectuait une liaison entre Londres et Cagliari (Sardaigne, Italie) et s'est dérouté alors qu'il survolait l'Italie.

Le pilote a pris cette décision après qu'une hôtesse eut été «incommodée par une odeur» d'origine indéterminée, a indiqué le porte-parole de l'aéroport, Philippe Bellissent.

«C'est le mode de fonctionnement du transport aérien. Vous ne prenez pas de risque quand vous avez 130 passagers à bord. Le pilote a appliqué la procédure normale», a ajouté le porte-parole. L'hôtesse a été hospitalisée pour examens à l'hôpital Saint Roch à Nice.

Pas de fumée

Contrairement à ce qui avait été indiqué dans un premier temps par l'aéroport, il ne semble pas y avoir eu de dégagement de fumée à bord de l'appareil.

Le porte-parole de l'aéroport avait aussi annoncé dans un premier temps que le cockpit avait été envahi par de la fumée, et que le pilote et le co-pilote avaient été hospitalisés.

Les quelque 130 passagers du vol ont été évacués et dirigés vers le terminal de l'aéroport. Ils devaient reprendre en fin d'après- midi un vol à destination de Cagliari. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!