Discovery: Atterrissage sans encombres en Californie

Actualisé

DiscoveryAtterrissage sans encombres en Californie

La navette Discovery a atterri vendredi sur la base aérienne d'Edwards en Californie (ouest), avec ses sept astronautes.

La mission orbitale qui s'est achevée, aura duré 14 jours dont un peu plus de huit amarrée à la Station spatiale internationale (ISS).

La navette a atterri comme prévu à 17H53 heure locale (02H53 samedi en Suisse) après deux tentatives manquées en Floride (sud-est) dans la journée en raison du mauvais temps. La veille déjà, la météo avait empêché un atterrissage au Centre spatial Kennedy à cause d'orages et de vents violents.

La Nasa évite dans la mesure du possible de faire atterrir la navette en Californie ou sur la base de White Sands au Nouveau- Mexique (sud-ouest) car il faut ensuite la ramener en Floride sur le dos d'un Boeing 747 pour un coût de près de deux millions de dollars.

Une femme dans l'ISS

Discovery ramène sur Terre l'astronaute américain Tim Kopra qui a effectué un séjour de 57 jours comme ingénieur de vol à bord de l'ISS, où il a été remplacé par Nicole Stott, arrivée à bord de cette même navette.

Elle sera l'un membres permanents de l'équipage de la Station jusqu'en novembre, aux côtés de cinq autres co-équipiers originaires de Russie, d'Europe, du Canada et des Etats-Unis.

Sept tonnes de matériel

Discovery a livré à l'ISS - positionnée à 354 kilomètres de la Terre - près de 7 tonnes de matériel, qui permettront à la station spatiale d'être mieux équipée pour héberger les astronautes, et de pouvoir mener à bien les expériences scientifiques dans de meilleures conditions.

L'orbiteur rapporte en échange 2,3 tonnes de résultats d'expériences scientifiques, de vieux équipements et de déchets.

Au cours de la mission, qui a compté trois sorties dans l'espace, plusieurs tests ont été effectués devant servir au programme Orion, qui doit succéder aux navettes spatiales à l'horizon 2010-2011 au plus tard.

(ats)

Ton opinion