Au bout du lac, on s'estime en bonne santé
Actualisé

Au bout du lac, on s'estime en bonne santé

Dans leur grande majorité (85%), les Genevois disent se porter bien, alors que 5% déclarent être en mauvaise ou en très mauvaise santé.

C'est ce qui ressort d'une étude nationale réalisée en 2002 et dont l'Office cantonal de la statistique a révélé les résultats hier. Paradoxalement, 26% des personnes interrogées ont dit souffrir de troubles physiques (maux de tête, de dos ou insomnie), et 18% considèrent leur équilibre psychique comme mauvais.

Ton opinion