Le fan de Messi raconte: «Au final, il ne me reste rien»
Publié

Le fan de Messi raconte«Au final, il ne me reste rien»

Un adolescent a violé le huis clos en vigueur pour s’introduire sur la pelouse de la rencontre entre Majorque et Barcelone samedi soir. Il en parle.

par
JSA/AFP
Majorque
Majorque

La déception est palpable sur le visage de ce jeune supporter, évacué du terrain.

AFP

Certains diront que cet ado, un Français résidant à Majorque – selon «L’Équipe» – est «couillu» d’avoir voulu réaliser son rêve coûte que coûte, d’autres s’élèveront plutôt contre la bêtise humaine d’un tel acte en période de huis clos… Samedi, ce jeune vêtu du maillot de la sélection argentine floqué du No 10 de Lionel Messi a pénétré sur la pelouse du stade Son Moix en début de seconde période.

L’objectif qu’il avait en tête? Immortaliser sa première fois avec son idole. «Mon rêve est d’avoir une photo avec (Lionel) Messi ou de réussir à le rencontrer. Je voulais trouver Messi, mais j’ai vu que Jordi Alba était là, je lui ai demandé une photo, puis j’ai couru vers Messi mais à cause du virus, ça se voyait qu’il n’avait pas envie de la faire (la photo)», a déclaré le fan à la radio espagnole «Cope», samedi soir.

Le jeune, qui ne portait ni masque ni équipement de protection sanitaire, n’a pas vraiment réussi sa mission. «J’ai fait une photo à la volée, on ne voit pas grand-chose, mais la police m’a fait tout effacer. J’ai pris des risques mais au final, il ne me reste rien», a ajouté le supporter, qui a préféré rester anonyme, et qui a indiqué avoir réussi à pénétrer dans le stade en franchissant une «clôture d’environ deux mètres».

Identifié par la police, l’ado a précisé qu’il pensait peut-être recevoir une amende. La Liga, elle, va engager des actions pénales car elle «considère que les faits sont passibles d’un délit», a affirmé l’organisme, qui gère le football professionnel en Espagne dans un communiqué publié dimanche midi.

Ton opinion

23 commentaires