Au Japon, le Premier ministre se soigne avec un verre de pinard

Actualisé

Au Japon, le Premier ministre se soigne avec un verre de pinard

Voilà qui devrait motiver certains confrères du G8 en juillet: Yasuo Fukuda a révélé qu'un verre de bon vin l'aidait à apaiser le stress. Il se considère en revanche trop vieux pour la vodka.

M. Fukuda, 71 ans, a subi la semaine dernière une défaite politique au Parlement lorsque la Chambre haute a voté une motion de censure, non contraignante, mais humiliante à un mois du sommet, au Japon, des chefs d'Etat et de gouvernement du Groupe des huit nations les plus riches (G8).

«Ce n'est pas vraiment drôle. C'est même plutôt un martyre», a-t-il dit au sujet du poste qu'il occupe depuis septembre 2007.

«Si je fais quelque chose de nouveau, alors les médias le rapportent et finalement ça devient encore plus stressant», a poursuivi M. Fukuda devant les représentants des agences de presse de pays du G8.

Il a révélé que ses trucs pour calmer le stress étaient le sommeil et un verre de vin de temps en temps.

M. Fukuda est connu pour apprécier les vins français, mais soucieux de ne pas prendre partie en tant qu'hôte du G8, il a déclaré qu'il aimait également les vins américains, mais aussi italiens et allemands. En revanche, il n'a pas pu citer de vins britanniques.

Et au risque de déplaire aux Russes, M. Fukuda a confié qu'il ne pouvait pas vraiment supporter la vodka. «A mon âge, c'est trop fort», a-t-il dit.

(afp)

Ton opinion