Lucerne: Au lieu de bosser, des fonctionnaires surfent

Publié

LucerneAu lieu de bosser, des fonctionnaires surfent

La moitié du trafic internet de l'administration cantonale n'a rien à voir avec le boulot, selon une enquête.

par
jbm

Un rapport confidentiel révélé par le «SonntagsBlick» le souligne: les employés cantonaux lucernois utilisent internet à 51,7% pour le travail. Le reste du temps, ils consultent des pages pour leur propre compte et visitent même des sites pornographiques (500 clics par jour en moyenne ont été dénombrés).

Présidente de la commission de surveillance du canton de Lucerne, l'UDC Nadia Furrer trouve la situation «alarmante». Elle se demande pourquoi le gou­vernement n'a pas réagi immédiatement après avoir pris connaissance de ce rapport, qui date de 2010.

Un coup de sonde du journal alémanique auprès d'une dizaine d'administrations cantonales et de la Confédération montre qu'aucune n'a de chiffres sur le phénomène. Certaines d'entre elles ont adopté des règlements sur l'usage du Net, mais n'interdisent pas le surf à des fins privées.

Ton opinion