RDC: Au moins 15 civils tués dans un raid de la LRA ougandaise
Actualisé

RDCAu moins 15 civils tués dans un raid de la LRA ougandaise

Des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont tué au moins quinze civils lors d'un raid contre un village de République démocratique du Congo (RDC), a annoncé vendredi la force de paix de l'ONU.

Des sources militaires ont fait état de 35 civils tués.

Fuyant les opérations menées par l'armée ougandaise contre leurs bases du nord-est de la RDC, les rebelles de la LRA ont attaqué le village congolais de Faradje, près de la frontière soudanaise, les 24 et 25 décembre, a annoncé la Mission des Nations unies au Congo (MONUC).

«Selon nos sources, au moins quinze personnes ont été tuées dans la ville de Faradje, où ont été menés des pillages et des destructions de maisons», indique un communiqué de la MONUC.

Un porte-parole de l'armée ougandaise avait auparavant indiqué à Reuters que les rebelles avaient tué 35 civils au cours de cinq attaques distinctes menées durant ces deux jours, mais ce rapport n'a pu être confirmé de façon indépendante.

L'Ouganda, la RDC et le Sud-Soudan ont lancé une opération conjointe contre les bases congolaises de la LRA le 14 décembre, après un nouveau refus du chef de la rébellion, Joseph Kony, de signer un accord de paix mettant fin au conflit entre son mouvement et le gouvernement ougandais.

(ats)

Ton opinion