Au moins 17 morts dans le chavirage d'un bateau au Brésil

Actualisé

Au moins 17 morts dans le chavirage d'un bateau au Brésil

Le bilan du naufrage dimanche matin d'un bateau transportant au moins 80 personnes sur un des principaux affluents de l'Amazone, au Brésil, s'est alourdi après la découverte de deux nouveaux corps passant à au moins 17 morts et des dizaines de disparus.

Le navire «Commandante Sales» transportait des passagers de retour d'une fête près de la ville de Manaus, dans la jungle amazonienne. Il a chaviré sur la rivière Solimoes à l'aube lors d'un orage. L'embarcation n'avait pas de liste de passagers.

Lundi soir, on dénombrait 60 survivants, selon le commandant des pompiers Antonio Dias. Certains autres ont peut-être réussi à regagner la rive à la nage mais on ignore leur nombre en raison des difficultés de communication avec la région du naufrage située à quelque 80km de la ville de Manaus.

Dimanche soir, les secouristes avaient retrouvé les corps de 15 personnes, en majorité des femmes, lorsque les recherches avaient été suspendues à cause de la tombée de la nuit.

On ignorait combien de passagers le navire était autorisé à transporter, mais les autorités ont indiqué que le bateau avait été immobilisé après une inspection peu concluante quelques mois auparavant. Dans cette région où les routes sont rares, les bateaux servent aussi de bus. (ap)

Ton opinion