Actualisé 14.10.2012 à 10:59

Commerce de détail

Au moins 20 Ex Libris fermés dans les 18 mois

Vingt à trente magasins Ex Libris, sur 113 au total, vont être fermés dans les dix-huit mois à venir.

Le secteur «online» constitue l'un des plus importants thèmes stratégiques de Migros pour ces prochaines années.

Le secteur «online» constitue l'un des plus importants thèmes stratégiques de Migros pour ces prochaines années.

La filiale de Migros, active dans la distribution de livres et de produits multimédias, évolue «dans un environnement de marché extrêmement difficile». Des emplois seront supprimés, mais seulement de manière éparse: ce sont de petites échoppes, au sein d'un réseau de filiales qui sera densifié, qui sont concernées, indique Ernst Dieter Berninghaus, responsable au sein de la direction de Migros des affaires commerciales, dans une interview accordée au journal dominical alémanique «SonntagsZeitung».

En sus de ces 113 surfaces, Ex Libris dispose d'un magasin sur Internet qui génère 30% du chiffre d'affaires. Le secteur «online» constitue l'un des plus importants thèmes stratégiques de Migros pour ces prochaines années, selon M. Berninghaus.

Les consommateurs ne doivent pas seulement être accueillis dans les magasins, mais également être épaulés sur Internet. «Seul celui qui domine cette cohabitation réussira dans dix ans.» Migros s'est par ailleurs renforcé dans le commerce en ligne dernièrement en acquérant la société Galaxus, propriétaire des sites digitec.ch et galaxus.ch qui demeure toutefois indépendant.

Hausse des ventes de Denner

A propos des affaires du discounter Denner, que Migros avait racheté en 2007, M. Berninghaus se dit satisfait. Corrigé de la taille des surfaces de vente et des adaptations de prix, le chiffre d'affaires a crû de 2,5% de janvier à septembre, précise-t-il.

Vingt-six nouvelles filiales ont été ouvertes dans le courant de l'année. «Nous voulons exploiter, ces prochaines années également, quelque 30 sites supplémentaires par an», relève M. Berninghaus. On souhaite également s'étendre avec «Denner Express» (concept de petite surface aux heures d'ouverture prolongées), poursuit-il. Les neuf nouveaux magasins de ce type marchent «très bien».

Par ailleurs, le service commun de Migros et Denner va être intensifié. «Mais le succès de Denner ne repose pas sur l'assortiment commun avec Migros, mais sur les justes produits avec les justes prix», souligne M. Berninghaus. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!