Irak: Au moins 25 morts dans un attentat suicide au nord de Bagdad
Actualisé

IrakAu moins 25 morts dans un attentat suicide au nord de Bagdad

Au moins 25 personnes, en majorité des futures recrues de la police irakienne, ont été tuées mardi dans un attentat suicide à Jalawla, à 150 km au nord-est de Bagdad.

L'attentat s'est produit devant un centre de recrutement de la police.

Selon les sources policières locales, un homme, muni d'une ceinture d'explosifs, est arrivé en voiture devant le centre avant d'être bloqué par la police qui a voulu le contrôler.

Le kamikaze est alors sorti de son véhicule et s'est précipité dans la foule où il s'est fait exploser. Jalawla est une localité de la province de Diyala, considérée comme l'une des plus dangereuses d'Irak.

Cette province est régulièrement touchée par des attentats, résultat de la lutte meurtrière entre des affiliés d'Al-Qaïda et les «Sahwa», des comités d'ex-insurgés reconvertis dans la lutte contre le réseau extrémiste et payés par l'armée américaine.

L'armée irakienne, soutenue par l'armée américaine, y a lancé le 29 juillet une vaste opération, «Heureux présage», visant les cellules d'Al-Qaïda. (ap)

Ton opinion