Actualisé 09.01.2009 à 12:44

Proche-Orient

Au moins 50 000 Egyptiens manifestent contre la guerre à Gaza

Au moins 50 000 personnes ont manifesté vendredi après la prière à Alexandrie, au nord de l'Egypte, contre l'offensive israélienne dans la bande de Gaza.

Elles étaient menées par des membres du Parlement affiliés aux Frères musulmans, le principal groupe d'opposition dans le pays.

Les manifestants ont dénoncé la «complicité» des gouvernements arabes avec le blocus imposé à Gaza par l'Etat hébreu, ont rapporté un responsable de la sécurité et un correspondant de l'AFP.

«A bas, à bas Israël et tous les collaborateurs», «Gaza, pardonne-nous, ouvrir Rafah n'est pas de notre ressort», ont-ils scandé, en référence au terminal de Rafah, entre l'Egypte et le territoire palestinien, que le gouvernement égyptien se refuse à ouvrir en l'absence de représentants de l'Autorité palestinienne au point de passage.

Les manifestants étaient au nombre de 50 000, selon le responsable de la sécurité. D'après le correspondant de l'AFP sur place, des milliers de policiers anti-émeutes ont été déployés pour empêcher la tenue des manifestations après la prière du vendredi, mais ont dû reculer face au grand nombre de protestataires.

Les Frères musulmans avaient appelé jeudi les autorités égyptiennes à permettre à «la colère populaire» de s'exprimer, notamment sous la forme de manifestations.

Depuis le début de l'offensive israélienne, la police a empêché la tenue de plusieurs rassemblements. Des centaines de membres de la confrérie islamiste ont été arrêtés pour avoir manifesté contre la guerre à Gaza.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!