Actualisé 11.11.2008 à 10:10

RDC

Au moins 50 civils tués la semaine dernière

Au moins 50 civils ont été tués la semaine dernière à Kiwanja, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a affirmé Human Rights Watch (HRW).

L'organisation demande «l'augmentation urgente» du nombre de Casques bleus dans le pays.

Selon des sources locales et des civils qui ont fui les mauvais traitements perpétrés dans la ville de Kiwanja, au moins 50 civils ont été tués là-bas, la majorité par les forces rebelles de Laurent Nkunda, indique mardi HRW dans un communiqué.

«C'est au moins 30 morts de plus que l'estimation qu'on avait jusqu'à présent», précise l'organisation de défense des droits de l'Homme basée à New York. HWR estime que le bilan total pourrait être encore plus élevé.

Dimanche, le chef de la Mission des Nations unies en RDC (MONUC), Alan Doss, avait affirmé que des «crimes de guerre» avaient été commis» dans la région de Kiwanja, à environ 80 km au nord de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu. Il avait avancé, en citant des témoins, le chiffre d'au moins 26 civils tués.

Kiwanja est contrôlée depuis environ deux semaines par les hommes de Laurent Nkunda et a été le théâtre la semaine dernière de combats entre les rebelles et des miliciens pro-gouvernementaux Maï- Maï.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!