Actualisé 06.08.2009 à 10:12

TongaAu moins 50 disparus après le naufrage d'un ferry

Le Premier ministre australien Kevin Rudd a qualifié jeudi de «considérable» le bilan des pertes humaines du naufrage dans la nuit dans les eaux du Pacifique d'un ferry parti de l'archipel des Tonga.

Plus de 50 personnes sont désormais portées disparues après le naufrage de ce ferry qui assurait la liaison entre la capitale des Tonga, Nuku'alofa, et les autres îles a chaviré par une mer forte. Selon des responsables, nombre des passagers étaient des femmes et des enfants.

La police de Tonga a déclaré avoir récupéré le corps d'un homme mais était dans l'impossibilité de confirmer d'autres décès.

Jeudi, alors qu'il participait en Australie à une réunion des dirigeants des pays du Pacifique-Sud a qualifié ce naufrage de tragédie ajoutant qu'il y a «un nombre considérable de pertes humaines».

A Wellington en Nouvelle-Zélande, les coordinateurs des secours néo-zélandais déclarent ignorer encore pourquoi le «Princess Ashika» a coulé aussi vite, même si les vents étaient forts. La Nouvelle-Zélande est responsable du sauvetage en mer pour la région.

Selon son manifeste, le ferry transportait 49 personnes et 30 membres d'équipage, et il a coulé à 86km de Nuku'alofa; 42 personnes ont été secourues, la plupart sur les canots de sauvetage. Mais il n'y avait que huit embarcations, un nombre insuffisant pour le nombre de personnes transportées. Dix personnes ont été tirées des eaux, à une température de 25 degrés. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!