Syrie: Au moins 70 combattants tués près d'Alep
Actualisé

SyrieAu moins 70 combattants tués près d'Alep

Des soldats des forces du régime et des jihadistes ont perdu la vie dans des affrontements, entre mardi et mercredi.

1 / 150
Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Barack Obama se sont déclarés prêts, lors d'une conversation téléphonique, «à intensifier la coordination» militaire entre les deux pays en Syrie, a annoncé le Kremlin. (Mercredi 6 juillet 2016)

Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Barack Obama se sont déclarés prêts, lors d'une conversation téléphonique, «à intensifier la coordination» militaire entre les deux pays en Syrie, a annoncé le Kremlin. (Mercredi 6 juillet 2016)

Keystone
Pour la première fois depuis 2012, un convoi humanitaire, composé de 37 camions, est parvenu à ravitailler les villes de Zamalka et Erbine dans les environs de Damas en Syrie.

Pour la première fois depuis 2012, un convoi humanitaire, composé de 37 camions, est parvenu à ravitailler les villes de Zamalka et Erbine dans les environs de Damas en Syrie.

Keystone
Des rebelles syriens ont progressé en direction d'une importante ville frontalière avec l'Irak. Ils se sont emparés d'une petite base aérienne tenue par l'Etat islamique (EI). (Image d'illustration, 13 mars 2014)

Des rebelles syriens ont progressé en direction d'une importante ville frontalière avec l'Irak. Ils se sont emparés d'une petite base aérienne tenue par l'Etat islamique (EI). (Image d'illustration, 13 mars 2014)

Keystone

Au moins 70 combattants des deux camps ont été tués en 24H dans des affrontements entre forces du régime et rebelles alliés à des jihadistes au sud de la ville d'Alep, nord de la Syrie, a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Les forces pro-régime, appuyées par des raids de l'armée de l'air syrienne et de l'aviation russe, sont parvenues à reprendre mercredi Zeitan et Khalassa, deux villages qu'elles avaient perdus quelques heures plus tôt au sud-ouest d'Alep, selon l'Observatoire.

Les jihadistes du Front al-Nosra (Al-Qaïda) ont toutefois lancé une nouvelle contre-attaque mercredi matin pour reprendre Khalassa, un point stratégique situé en hauteur, a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Khalassa se trouve sur une colline surplombant de larges secteurs du sud de la province d'Alep, notamment l'axe de ravitaillement des forces du régime reliant l'aéroport de Nairab à Ramoussa et les zones contrôlées par les loyalistes à l'ouest d'Alep.

Violents bombardements

La reprise de Khalassa permettrait aux rebelles de surveiller la voie d'approvisionnement du régime reliant l'aéroport de Nairab à Alep, souligne le directeur de l'Observatoire. La ville d'Alep est divisée en secteurs contrôlés par le régime à l'ouest et zones rebelles à l'est.

Par ailleurs, dans le sud de la province d'Alep, la localité de Khan Toumane et d'autres secteurs de la région ont été la cible de violents bombardements dans la nuit, selon l'Observatoire.

Au nord d'Alep, le régime a pilonné le principal axe de ravitaillement des rebelles et la région d'Al-Maleh, a-t-il encore précisé. «La course de vitesse pour encercler Alep est en cours», a souligné M. Abdel Rahmane.

Frappes russes

Selon le quotidien Al-Watan proche du régime, «les chasseurs russes ont repris leur mission avec force, frappant des positions du Front al-Nosra et de ses alliés». La Russie était intervenue massivement dans la guerre en Syrie en septembre avant d'annoncer en mars un retrait partiel.

Par ailleurs, l'agence de presse officielle syrienne Sana a a fait état de deux morts et trois blessés dans des bombardements rebelles contre le secteur d'Alep sous contrôle du gouvernement.

Plus de 280'000 personnes sont mortes depuis 2011 dans le conflit en Syrie alors que des millions d'autres ont été poussées à la fuite. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion