Au moins sept morts dans un double attentat à Kirkouk en Irak
Actualisé

Au moins sept morts dans un double attentat à Kirkouk en Irak

Kirkouk - Au moins sept personnes ont été tuées samedi dans un double attentat à la voiture piégée perpétré à Kirkouk, une localité située à 250 km au nord de Bagdad.

Près de 50 personnes ont été blessées, a-t-on appris de sources policières.

Deux voitures piégées ont explosé dans un garage situé dans un quartier majoritairement kurde de la ville, a déclaré un responsable de la police. Face à l'afflux de blessés, l'hôpital général de la ville a lancé un appel aux dons sanguins par haut-parleur.

Kirkouk, ville pétrolière où cohabitent des arabes, sunnites, chiites et chrétiens, des kurdes et des turcomans de souche turque, est revendiquée par les Kurdes qui veulent la rattacher à leur région autonome du Kurdistan dans le nord irakien. Depuis la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, les violences interethniques y sont fréquentes.

Les autorités craignent par ailleurs de voir les violences s'intensifier hors de Bagdad, la capitale, où les troupes gouvernementales et américaines sont engagées dans une vaste opération de sécurité contre les insurgés et les milices chiites ou sunnites. Certains responsables pensent qu'une partie des activistes évitent les affrontements directs à Bagdad ou ont même quitté la ville.

(ats)

Ton opinion