Au moins six joueurs de foot locaux dans les championnats?

Actualisé

Au moins six joueurs de foot locaux dans les championnats?

La FIFA, réunie en congrès à Sydney, a approuvé une résolution en faveur de la règle dite du «6&5».

Celle-ci obligerait les équipes de club à aligner au minimum six joueurs locaux - provenant du pays où a lieu le championnat - et au maximum cinq joueurs étrangers.

La résolution a recueilli 155 voix pour alors que 40 délégués se sont abstenus. Joseph Blatter, le président de la FIFA, avait indiqué début mai qu'il allait solliciter un mandat du Congrès de la fédération internationale «pour discuter avec les responsables politiques et sportifs, Bruxelles et les 27 gouvernements des Etats membres» de l'UE au sujet du principe du «6&5».

En porte-à-faux

Mais les députés européens ont voté le 8 mai à Bruxelles un texte s'opposant au projet de M. Blatter. Le Parlement européen a ainsi demandé aux Etats-membres et aux associations sportives «de ne pas introduire de nouvelles règles qui créeraient des discriminations basées sur la nationalité, telles que la règle 6&5 proposée par la FIFA».

Le président de l'UEFA Michel Platini avait au contraire jugé, le 28 mars, qu'il ne pouvait pas se battre pour la proposition du président de la FIFA pour ne pas se mettre en porte-à-faux avec l'Union européenne, arguant que la Commission européenne répondait «que c'est illégal». Le patron de l'UEFA a réitéré ses propos début mai: «Je partage complètement l'idée du président de la Fifa et celle de l'ensemble des footballeurs, avait-il affirmé sur RMC.

«Le seul souci, c'est qu'il y a également beaucoup de gens qui ne sont pas prêts à l'accepter. Avoir six joueurs sélectionnables en équipe nationale et cinq qui ne le sont pas est une bonne proportion. Mais aujourd'hui, les lois européennes nous l'interdisent», avait ajouté M. Platini.

(ats)

Ton opinion