Actualisé 27.10.2009 à 16:47

MontheyAu moins un recours dans l'affaire «Rachel»

Au moins un des accusés condamnés lors du procès de l'affaire dite «Rachel» au début septembre à Monthey (VS) fera recours.

Un autre accusé envisage de faire de même alors que le ministère public renonce à faire appel du jugement auprès du tribunal cantonal.

L'accusé qui a écopé d'une peine ferme de 12 mois estime la peine trop lourde et demande une requalification de celle-ci et des faits retenus, a déclaré son avocat mardi à l'ATS. Il a été condamné plus lourdement que l'accusé principal, qui a été sanctionné de 18 mois avec sursis.

Un autre accusé, qui avait plaidé l'acquittement, devrait aussi faire recours, a indiqué son avocat. Mais la décision définitive n'a pas encore été prise. Aucun autre recours n'est annoncé pour le moment. Les parties ont jusqu'au 19 novembre.

Le ministère public renonce à faire appel. Mais le procureur a précisé qu'il lui était toujours possible de recourir selon les arguments développés dans les autres recours.

Les faits se sont déroulés le 13 janvier 2007 vers 02h00 à Monthey (VS). Suite à une bagarre, Rachel a été hospitalisée au CHUV, le visage tuméfié. La jeune femme et l'homme qui l'accompagnait, accusés et victimes lors du procès, ont été acquittés.

Les autres participants à la rixe ont été condamnés à des peines diverses allant de la prison ferme à des peines avec sursis. Le tribunal a tenu compte des antécédents des accusés.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!