Actualisé

Ouragan Matthew aux Bahamas«Au secours, le niveau de l'eau dépasse mon lit»

L'archipel touristique subissaient jeudi de plein fouet l'ouragan Matthew, des habitants étant piégés chez eux par la montée des eaux.

1 / 64
Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Keystone
Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

kein Anbieter
Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

kein Anbieter

Sur l'île de New Providence, où se trouve la capitale Nassau qui regroupe les deux tiers de la population bahamienne, des résidents ont relaté avoir eu le toit de leur maison arraché par la force des vents.

D'autres habitants des parties ouest et sud de l'île ont indiqué être bloqués dans l'obscurité dans leur habitation inondée. Ces personnes étaient demeurées sur place, sans suivre les instructions d'évacuation émises ces derniers jours par les autorités concernant ces zones inondables. «Au secours», a posté sur Facebook Tamico Gilbert, un résident de Yamacraw Beach Estates. «(Le niveau de) l'eau dépasse (mon) lit», a-t-il écrit. «Je suis sur une commode. Presque plus de batterie de téléphone».

Les météorologues locaux, sur le pied de guerre, ont dû évacuer leur bureau situé à l'aéroport de Nassau et être transférés dans un camion des pompiers vers d'autres locaux jugés plus sûrs. Les routes étaient jonchées d'arbres et les dommages touchant les clôtures et les murs étaient étendus.

Hôtel ravagé

Sur Paradise Island, à l'hôtel Atlantis Beach Tower, les clients ont été regroupés dans les salles de réception du centre de convention. La façade d'entrée a elle été détruite par les rafales, dans un impressionnant fracas, selon une employée. «On pouvait sentir que le vent poussait et poussait de plus en plus fort, ça secouait», a-t-elle relaté. «Un morceau s'est détaché, et puis l'ensemble de l'entrée vitrée a volé en éclats. J'ai poussé un cri». «Nous avons fermé tout le site», a-t-elle précisé.

A Nassau, seuls les bureaux possédant un groupe électrogène continuaient à être alimentés en électricité. Les autorités ont demandé à tous les Bahamiens de ne pas sortir de chez eux.

L'ouragan Matthew a fait au moins 108 morts à Haïti et d'importantes destructions à Cuba, pays situés au sud des Bahamas. Il se dirige dorénavant vers la Floride, où plus d'un millions d'habitants ont été invités à évacuer les côtes.

(afp)

Un second ouragan se forme au larges des Bermudes

La tempête tropicale Nicole s'est transformée en ouragan jeudi en milieu de journée, a annoncé le Centre d'information sur les ouragans (NHC), précisant que les côtes des Bermudes devraient subir les assauts d'une mer agitée.

Nicole souffle à 130 km/h et pourrait se renforcer légèrement dans les prochaines 24 heures, mais ne nécessite pas de mise en alerte à ce stade, selon le bulletin à 18H00 GMT. Il se trouve à l'est du puissant ouragan Matthew.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!