Actualisé 29.10.2017 à 12:40

Football - FranceAu tour de Neymar d'être menacé par l'EI

Après Lionel Messi et Didier Deschamps, c'est la star brésilienne du PSG qui est au centre d'un montage morbide de l'Etat Islamique.

de
rca

D'abord, en semaine, on a eu Lionel Messi, en prison, pleurant des larmes de sang. Ensuite, samedi, ç'a été au tour de Didier Deschamps d'apparaître dans un montage sous la menace d'une arme et qualifié d'«ennemi de l'Islam». Cette fois, c'est l'image de Neymar, l'attaquant du PSG, qui est utilisée par l'EI pour sa propagande.

Au départ, c'est la Coupe du monde 2018 en Russie qui était directement menacée. Puis, les combattants islamistes ont ciblé nommément deux joueurs et un sélectionneur national. Dans sa dernière tentative de terroriser les fans de foot via son instrument de propagande, la Wafa Media Foundation, l'EI semble avoir un vrai plan de communication et ça commence à se voir...

Dans son dernier message, Daesh met en scène Neymar à genoux et en pleurs, placé sous le joug d'un combattant islamiste. A ses côtés, on peut y voir la dépouille de Lionel Messi. «Vous ne serez pas en sécurité tant que nous ne le serons pas dans les pays musulmans», est-il encore inscrit sur ce message menaçant, une nouvelle fois révélé par le SITE Intelligence Group, entreprise américaine connue pour relayer régulièrement auprès de la presse occidentale les menaces et revendications des organisations terroristes islamistes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!