Actualisé 27.10.2009 à 10:26

Indicateur UBSAucun signe de reprise avant l'an prochain

Aucun signe de rétablissement durable de la consommation privée ne point en Suisse pour l'instant.

L'indicateur UBS s'est stabilisé en septembre, mais la hausse du chômage n'incite guère aux dépenses. Il faudra attendre le courant du 1er semestre 2010 pour espérer une reprise.

L'indicateur de la consommation de l'UBS est passé à 0,63 en septembre, alors qu'il était à 0,62 un mois plus tôt. Il reste nettement en dessous de sa moyenne pluriannuelle de 1,5, a indiqué la banque mardi dans un communiqué.

Les économistes de l'UBS estiment que la consommation privée en Suisse ne devrait progressivement retrouver de sa vigueur que vers le milieu de l'année prochaine. Ils tablent aussi sur une croissance économique de 1,7% en 2010 et de 2,1% l'année suivante.

Deux facteurs ont permis à l'indicateur de se stabiliser le mois dernier: la hausse des nouvelles immatriculations de voitures et l'amélioration des ventes dans le commerce de détail. Les nuitées hôtelières sont en outre restées au même niveau que celui de septembre 2008.

Malgré la reprise conjoncturelle attendue, l'UBS prévoit un ralentissement de la consommation privée ces prochains mois. L'insécurité de l'emploi et la hausse du chômage sont des freins aux achats.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!