Crise ukrainienne: Aucun signe de retrait des forces russes selon Hague
Actualisé

Crise ukrainienneAucun signe de retrait des forces russes selon Hague

Le chef de la diplomatie britannique a indiqué jeudi que rien n'indiquait que les forces russes déployées à la frontière ukrainienne se soient retirées.

William Hague a exhorté les séparatistes de l'est de l'Ukraine à renoncer au référendum d'autodétermination prévu dimanche. Le président russe Vladimir Poutine les a invités mercredi à reporter ce scrutin, annonçant parallèlement le retrait des troupes massées à la frontière.

«Nous n'avons vu aucun signe de retrait des forces russes dans les secteurs où elles ont pris position récemment. Elles restent nombreuses près des frontières orientales de l'Ukraine», a déclaré le secrétaire au Foreign Office lors d'une visite à Tbilissi, capitale de la Géorgie. Les Etats-Unis et l'OTAN ont fait des déclarations similaires.

Interrogé sur l'appel de Poutine aux séparatistes pro-Russes, William Hague a souhaité que «ceux, à Donetsk et ailleurs, qui prévoient de soi-disant référendums, prennent acte de ces propos».

L'opération «va se poursuivre»

L'opération militaire en cours contre les insurgés dans l'est de l'Ukraine «va se poursuivre», qu'ils décident ou non de reporter le référendum d'indépendance annoncé pour dimanche, a annoncé jeudi le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï.

«L'opération antiterroriste va se poursuivre, quelles que soient les décisions (sur le référendum) des groupes subversifs ou terroristes de la région de Donetsk», a déclaré le responsable lors d'un point de presse à Kiev.

(ats)

Ton opinion