Publié

Haute horlogerieAudemars Piguet veut embaucher 250 collaborateurs

La société vaudoise souhaite renforcer le personnel pour le service après-vente, pour la gestion de la marque et pour l’informatique, selon son directeur général, François-Henry Bennahmias.

1 / 2
Au cours de la crise, le groupe du Brassus n’a pas dû modifier sa stratégie, ni dans la distribution, ni dans son orientation géographique ou sa tarification, a indiqué le directeur général (archives).

Au cours de la crise, le groupe du Brassus n’a pas dû modifier sa stratégie, ni dans la distribution, ni dans son orientation géographique ou sa tarification, a indiqué le directeur général (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Une majorité de la population souhaite davantage de prestations numériques, mais sans bourse délier (archives).

Une majorité de la population souhaite davantage de prestations numériques, mais sans bourse délier (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Audemars Piguet, la marque de montres de luxe, a jusqu’à présent mieux résisté à la crise pandémique que d’autres entreprises du secteur. Son directeur général, François-Henry Bennahmias, compte recruter 250 personnes en 2021.

La société vaudoise, qui estime être bien positionnée pour l’année à venir, veut recruter la moitié de ses nouveaux collaborateurs pour les employer dans ses boutiques. Il n’est pas prévu d’ouvrir de nouvelles surfaces de vente, mais plutôt d’exploiter des boutiques en franchise sous forme de coentreprises, où Audemars Piguet se chargera lui-même de rechercher le personnel.

«Nous avons également besoin de renforcer le personnel pour le service après-vente, pour la gestion de la marque et pour l’informatique», a précisé François-Henry Bennahmias. Avec plus de 100 employés, le département informatique est l’un des plus importants – même si les montres de la marque ne sont pas vendues en ligne à ce jour. Explication: Audemars Piguet a pour l’heure trop peu de montres pour desservir tous ses points de vente.

Au cours de la crise, le groupe du Brassus n’a pas dû modifier sa stratégie, ni dans la distribution, ni dans son orientation géographique ou sa tarification, a indiqué le responsable, ajoutant que «cela prouve que nous sommes sur la bonne voie». Mais il a expliqué que l’interruption de deux mois de la production et les fermetures de magasins pendant le premier confinement avaient laissé quelques traces.

Recul anticipé des revenus en 2021

«Le recul de 25% du chiffre d’affaires qui était prévu après le confinement a pu être révisé à moins de 10%. Lors du deuxième confinement en France et en Italie, les clients ont commandé des montres par téléphone et se sont fait livrer, même lorsque les magasins étaient fermés», s’est félicité François-Henry Bennahmias.

Fondée en 1875, Audemars Piguet reste contrôlé par les familles fondatrices Audemars et Piguet. Depuis qu’Henry Bennahmias a pris les commandes de l’entreprise en 2012, les revenus ont doublé pour atteindre près de 1,2 milliard de francs en 2019, la production ayant délibérément peu augmenté depuis 2015. Il s’agit d’estimations, car la marque ne communique pas de chiffres détaillés.

En 2020, la manufacture horlogère n’a produit que 37’000 montres au lieu des 45’000 planifiés, soit 18% de moins que l’année précédente, déplore M. Bennahmias, en raison du confinement du printemps. Néanmoins, il anticipe une contraction du chiffre d’affaires inférieur de seulement 6% à 8% par rapport à celui de 2019. Au total, Audermars Piguet emploie environ 2000 personnes dans le monde entier.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!