Urbansphere Concept: Audi invite à la détente dans les embouteillages

L’Urbansphere Concept est un énorme monospace haut de gamme. Audi compte proposer un tel véhicule en Chine.

L’Urbansphere Concept est un énorme monospace haut de gamme. Audi compte proposer un tel véhicule en Chine.

Audi
Publié

Urbansphere ConceptAudi invite à la détente dans les embouteillages

Avec le concept Urbansphere, le constructeur d’Ingolstadt présente un véhicule qui devrait offrir détente et bien-être, surtout aux personnes coincées dans les embouteillages.

par
Michael Specht

Audi se lance dans la construction d’un monospace. De quoi faire sourciller les fans de la marque aux quatre anneaux. Généralement plutôt dédié aux mères de famille pour trimballer les enfants, on peut effectivement se demander si ce genre de véhicule est compatible avec une marque sportive haut de gamme. À en croire Audi oui, même si c’est sous une forme bien particulière, que le constructeur d’Ingolstadt a dévoilé en Chine au travers de son concept Urbansphere. Ceux qui pensaient que derrière le terme «urban» se cachait une sympathique citadine électrique a tout faux. C’est tout le contraire: le concept est un imposant mastodonte de 5,51 mètres de long, ce qui en fait le véhicule le plus grand jamais construit par Audi. L’empattement à lui seul fait 3,40 mètres, ce qui est plus que celui de la version Maybach de la Mercedes Classe S.

Moment de détente dans les embouteillages

La Chine est à l’origine de ce projet. L’Urbansphere Concept est exclusivement destiné à la clientèle chinoise. Ce qui apporte d’emblée la réponse à la question de savoir qui, en Suisse ou en Europe, achètera un tel véhicule: personne. Alors qu’en Chine, deux choses sont foncièrement différentes: les énormes embouteillages quotidiens dans les métropoles telles que Pékin ou Shanghai et l’existence d’un véhicule de conception similaire appelé Toyota Alphard. Inconnu au bataillon chez nous, ce dernier fait fureur en Chine, où il est considéré comme plus branché que n’importe quelle grosse berline haut de gamme. Car l’Alphard offre un confort de première classe au niveau de l’assise et de l’espace. C’est exactement ce qu’il faut pour optimiser au maximum le temps passé à l’arrière de la voiture dans les embouteillages, à dormir, travailler ou regarder la télévision. 

Les développeurs, les stratèges en marketing et le centre de design de Pékin d’Audi ont donc collaboré main dans la main avec de potentiels clients chinois afin de définir ensemble le monospace parfait. «Jamais auparavant nous n’avions à ce point intégré les clients dans un processus», déclare Norbert Weber, responsable du design intérieur. Dans la «car clinic», les potentiels clients se sont, entre autres, vu poser des questions aussi banales que «Qu’est-ce-qui est le plus important à vos yeux?». Il s’est avéré que ni la performance, ni la dynamique de conduite ne contribuent au prestige, mais que ce sont le confort et l’espace qui priment. D’où la forte demande pour la Toyota Alphard.

À l’avant comme à l’arrière, de grandes surfaces lumineuses permettent de communiquer avec le monde extérieur.

À l’avant comme à l’arrière, de grandes surfaces lumineuses permettent de communiquer avec le monde extérieur.

Audi
Le concept est conçu pour une conduite autonome de niveau 4. En mode autonome, le volant disparaît complètement dans la planche de bord.

Le concept est conçu pour une conduite autonome de niveau 4. En mode autonome, le volant disparaît complètement dans la planche de bord.

Audi
En prenant place à l’arrière de l’Audi Urbansphere Concept, on peut s’attendre à du «bien-être sur roues».

En prenant place à l’arrière de l’Audi Urbansphere Concept, on peut s’attendre à du «bien-être sur roues».

Audi

Quiconque prend ses aises à l’arrière du concept Urbansphere d’Audi peut effectivement s’attendre à du «bien-être sur roues». Le cuir a laissé place au tissu et au bois. Pour monter à bord, le siège pivote de 15 degrés vers l’extérieur. La garde aux jambes est si généreuse qu’il est impossible de se cogner contre les sièges avant. Le conducteur peut, lui aussi, se détendre, car l’Urbansphere est conçu pour une conduite autonome de niveau 4; en mode autonome, le volant disparaît complètement dans la planche de bord.

Il s’agit bien évidemment d’un concept. Mais Audi a tout de même laissé entendre que l’ensemble réduit du langage stylistique, plus sculptural et moins anguleux, devrait être repris à l’avenir sur les modèles électriques de la marque. D’un point de vue technique, l’imposant monospace est basé sur la plateforme 800 volts, sur laquelle reposent également la Porsche Taycan et l’Audi e-tron GT. Pour l’heure, Audi n’a révélé aucune donnée relative à la performance. Ces données n’ont, de toute façon, aucune importance, qui plus est pour un concept.

Ton opinion

5 commentaires