Actualisé 26.10.2009 à 12:03

Coupe de l'America

Audience décisive mardi à New York pour Alinghi et Oracle

Un audience décisive pour l'avenir de la Coupe de l'America a lieu mardi à New York, où un tribunal doit décider si la 33e édition va bien opposer à Ras al-Khaimah (Emirats arabes unis) le tenant suisse Alinghi aux Américains d'Oracle.

Ce site, choisi par Alinghi pour le duel en multicoques entre les deux syndicats en février 2010, est contesté par Oracle, qui le juge dangereux en raison de sa proximité de l'Iran et contraire au règlement de l'épreuve.

Le «Deed of Gift», document fondateur de la «Cup», prévoit en effet qu'aucune régate ne peut être organisée à cette date dans l'hémisphère nord. Alinghi conteste cette interprétation et affirme que Ras al-Khaimah est sûr.

La juge Shirley Kornreich de la Cour Suprême de l'Etat de New York va entendre mardi matin les avocats de deux parties, mais nul ne sait si elle va annoncer immédiatement sa décision.

Quel que soit le jugement, des appels seront probablement interjetés, menaçant le début du duel prévu le 8 février au meilleur des trois manches.

Litige

Suisses et Américains sont en litige sur les modalités de l'épreuve depuis la victoire d'Alinghi dans la 32e édition en juillet 2007 à Valence (est de l'Espagne) et ne cessent de faire monter les enchères judiciaires.

Alinghi vient de menacer Oracle d'une demande de dommages et intêrets s'il persiste à rejeter Ras al-Khaimah et les Américains envisagent d'accuser Alinghi de «rupture» de ses obligations fiduciaires en tant que «mandataire» (trustee) chargé d'organiser la 33e édition.

Alinghi s'est déjà installé dans l'émirat avec son catamaran géant. Oracle s'entraîne toujours avec son grand trimaran à San Diego (sud-ouest des Etats-Unis). (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!