Suisse: Augmentation des vols d’identité sur internet
Publié

SuisseAugmentation des vols d’identité sur internet

Une enquête de la CRIF Cyber Observatory montre qu’en 2021 le nombre de cas de vols d’identité sur internet a augmenté de près de 60% par rapport à l’année précédente.

Entre 2020 et 2021, les vols de données personnelles ont augmenté de 57,9% (photo d’illustration).

Entre 2020 et 2021, les vols de données personnelles ont augmenté de 57,9% (photo d’illustration).

AFP

Les activités de piratage ont de nouveau progressé en 2021: plus de 1,8 million d’utilisateurs ont signalé avoir été victimes d’une cyberattaque sur leurs données personnelles en Suisse. «Cela correspond à une hausse de 57,9% par rapport à l’année précédente», annonce ce mardi la société des services d’information pour les entreprises et les particuliers CRIF Cyber Observatory.

Près de la moitié de ces comptes piratés pour des données personnelles (48,6% du total) sont «liés aux sites de divertissement, en particulier de jeux et de rencontres en ligne», révèle la société. Les forums et les sites web (22,6%) et les services de streaming (15,5%) complètent le podium.

Attrait des numéros de téléphone

CRIF Cyber Observatory note que «ce sont principalement les données personnelles, donc les plus vulnérables, qui circulent sur le darknet»: il s’agit de mots de passe, d’adresses e-mail personnelles ou d’entreprises, de prénoms et de noms, d’identifiants et de numéros de téléphone, données de contact qui pourraient ensuite être utilisés pour des tentatives d’escroquerie «en recourant par exemple au phishing ou au smishing (ndlr: attaque de phishing par SMS)», explique la société.

CRIF Cyber Observatory souligne que, parmi les données personnelles, «les numéros de téléphone sont devenus des informations particulièrement précieuses, car ils permettent d’accéder à de nombreuses plateformes et applications qui ont mis en place une double authentification pour leur procédure d’inscription».

Les données de CRIF Cyber Observatory dévoilent enfin que les cartes de crédit sont aussi un objet de convoitise pour les pirates. En plus du numéro de carte, les données de carte de crédit comportent presque toujours le CVV (ndlr: le code de sécurité à trois chiffres situé à l’arrière de la carte) et la date d’expiration (88,7% des cas). Et dans 72,5% des cas, les nom et prénom du titulaire de la carte sont aussi disponibles. «Cela correspond à une forte augmentation par rapport à 2020», conclut CRIF Cyber Observatory.

Les mots de passe suisses les plus populaires

(comm/aze)

Ton opinion

11 commentaires