Avenir des infrastructures: Augmenter l'essence pour développer les autoroutes?
Actualisé

Avenir des infrastructuresAugmenter l'essence pour développer les autoroutes?

L'amélioration du contournement de Morges/Lausanne et la nouvelle autoroute du Glattal zurichois pourraient voir le jour si l'impôt sur l'essence était augmenté.

Une hausse jusqu'à dix centimes par litre au total permettrait de financer les deux projets.

Ces projets, devisés respectivement à 2,8 et 2,5 milliards de francs, sont jugés particulièrement urgents par le Conseil fédéral, mais ils ne peuvent pas être couverts par le fonds d'infrastructure. Une alternative, mise en consultation avec les mesures pour éliminer les goulets d'étranglement des autoroutes, serait d'augmenter, pour chacun d'eux, cet impôt de 3 à 4 centimes, a indiqué Moritz Leuenberger vendredi devant les médias.

La dernière hausse remonte à 1974. Il n'y a donc pas de raison d'avoir de scrupule à ce propos, a estimé le ministre des transports. Sans compter qu'un recul de la consommation d'essence s'inscrit dans la politique suisse de réduction des émissions de CO2.

La Confédération va par ailleurs prendre en charge des tronçons routiers supplémentaires. Une augmentation analogue de l'impôt sur les huiles minérales risque également d'être nécessaire si une solution financière n'est pas trouvée avec les cantons, a laissé entendre le conseiller fédéral.

(ats)

Ton opinion