SEXUALITé: Augmenter son plaisir sexuel grâce à la pleine conscience
A.Shvets/Pexels
Publié

SEXUALITéAugmenter son plaisir sexuel grâce à la pleine conscience

L’application Kama propose une série de techniques empruntées à la méditation qui permettent de se reconnecter à son corps et à ses sensations.

par
Nina Seddik

Augmenter son plaisir sexuel et celui de son ou de sa partenaire grâce à des techniques empruntées à la méditation en pleine conscience. C’est ce que propose l’application gratuite Kama (disponible uniquement en anglais sur l’App Store). Lancée en octobre 2020 par la Française Chloé Macintosh, expatriée à Londres et cofondatrice du site internet de vente de meubles et d’accessoires design Made.com, le but de Kama est de passer du mode stress au mode sexe. Comment? En aidant les utilisateurs et les utilisatrices à se reconnecter à leur corps et à leurs sensations, grâce à des ateliers proposés par une équipe de sexologues et de psychologues, notamment.

Kama

Au menu: des techniques de relaxation, de stretching et de massages (de l’abdomen, par exemple), des masturbations guidées ou encore des conseils pour maintenir une érection ou prolonger un orgasme. Une série de workshops payants, abordant un sujet spécifique, sont aussi programmés chaque mois.

Chloé Macintosh, la fondatrice de Kama

Chloé Macintosh, la fondatrice de Kama

Kama
L’application Kama, disponible sur l’Appstore uniquement.

L’application Kama, disponible sur l’Appstore uniquement.

Kama
L’application Kama, disponible sur l’Appstore uniquement.

L’application Kama, disponible sur l’Appstore uniquement.

Kama

Reconnu en 2019 par l’Association mondiale pour la santé sexuelle comme étant un droit humain, le plaisir, et ses bienfaits pour le corps et l’esprit, est au cœur de la démarche de Chloé Macintosh, qui s’intéresse à cette thématique depuis une quinzaine d’années «Nous partons du principe que le plaisir, c’est la santé, explique la fondatrice de Kama. Pourtant, nous sommes beaucoup à ignorer comment notre corps fonctionne vraiment. Nous avons donc réuni une équipe d’experts pour éduquer nos clients au plaisir», poursuit-elle. Pour autant, lancer une telle application en pleine pandémie mondiale, est-ce vraiment un bon timing? «Nous sommes soumis à un stress important, notre santé mentale n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui, note-t-elle. Pour apaiser ce stress, certains parient sur une solution associée au mental. Pour nous, elle passe par le plaisir et une reconnexion au corps, grâce à la respiration et au toucher.»

Kama s’inscrit dans le mouvance du «Mindful sex» qui, inspiré de la méditation en pleine conscience, consiste à rester dans le moment présent, en se concentrant sur ses sensations et les différents sens, comme le toucher et l’odorat. Ces techniques permettent, entre autres, de réduire l’anxiété et d’améliorer la qualité des rapports sexuels.

Pour son financement, l’application Kama a réussi à lever plus de 3 millions de dollars. Un pari risqué pour les investisseurs? Pas vraiment. En effet, l’industrie de la méditation en pleine conscience est en plein boom et pesait plus de 2 milliards de dollars en 2020, rien qu’aux États-Unis. Un chiffre qui devrait quadrupler d’ici 2027, selon une étude du cabinet américain Data Bridgne, spécialisé dans les études de marché. Parmi les applications qui se taillent la part du lion au niveau mondial, on retrouve Headspace (70 millions de téléchargements) et Calm (près de 100 millions de téléchargements).

Ton opinion

5 commentaires