Actualisé

BirmanieAung San Suu Kyi discute avec les jeunes

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a rencontré mardi quelque 200 jeunes, quelques semaines après sa libération.

Aung San Suu Kyi bientôt sur Twitter pour discuter avec la jeune génération?

Aung San Suu Kyi bientôt sur Twitter pour discuter avec la jeune génération?

La jeunesse birmane a le devoir de «sauvegarder notre avenir», a déclaré la lauréate du prix Nobel de la paix à ces moins de 35 ans qui ont grandi alors qu'elle était assignée à résidence pendant 15 des 20 dernières années.

«Nous voulons savoir ce que nos jeunes ont dans la tête», a ajouté la dissidente, âgée de 65 ans.

Son audience est apparue plutôt sceptique sur ses capacités à faire évoluer un pays dirigé par des juntes militaires depuis 1962.

Une seule leader

«Les Birmans comptent sur une seule personne», a indiqué à l'AFP Tin Zaw, un étudiant de 23 ans, soulignant que cette personne n'a «pas beaucoup de pouvoir».

De côté, Zin Mar Aung, 34 ans, a assuré vouloir discuter des problèmes du pays avec l'opposante. «Elle est notre seul leader. Mais un être humain a des limites. Nous voulons savoir ce que nous pouvons faire pour l'avenir, en tant que nouvelle génération», a-t-elle ajouté.

Sur Twitter

Environ un tiers de la population birmane a moins de 18 ans, selon des chiffres des Nations unies, et Mme Suu Kyi a exprimé son souhait de discuter avec eux via Twitter.

Mais elle a également exclu de renouveler la direction de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), composée en majorité d'octogénaires et dépourvue de représentants des jeunes générations.

Le parti créé par la junte pour les élections du 7 novembre, les premières en 20 ans, a revendiqué une écrasante victoire.

La LND, qui avait largement remporté les élections de 1990, sans jamais être autorisée à exercer le pouvoir, a été dissoute pour avoir appelé à boycotter les élections de novembre.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!