Suisse: Aux CFF, on se critique à coups d'application

Actualisé

SuisseAux CFF, on se critique à coups d'application

L'ex-régie fédérale a mis à disposition de ses employés une application qui leur permet de se critiquer entre collègues.

par
smk/nxp
Les CFF ont-ils une app pour chaque cas?

Les CFF ont-ils une app pour chaque cas?

Keystone

Il existe dans le catalogue des CFF une application un peu particulière et réservée aux collaborateurs. Elle leur permet en effet de critiquer leurs collègues avec force commentaires désobligeants, explique 20 Minuten. Chacun peut ainsi commenter le travail de l'autre.

L'application pour smartphones s'appelle Defekt et elle inclut une sous-catégorie qui s'intitule «Manquements du personnel». Une fonction qui déplaît au Syndicat du personnel des transports (SEV). «C'est très regrettable qu'une telle catégorie existe», s'emporte le secrétaire général Jürg Hurni.

Gêne chez les syndicats

A son avis, les critiques relèvent de la direction et non des collaborateurs. Il craint également que ces commentaires ne servent d'occasion pour fixer de nouveaux objectifs. «Ce genre d'application ne doit pas servir à sermonner le personnel. Sinon, il s'agit de délation». En cas de problèmes, les CFF peuvent se reposer sur les récriminations des clients, leur système de dialogue professionnel avec la clientèle étant efficace, juge le secrétaire général.

Lors d'une réunion intersyndicale à la mi-septembre, l'application et sa sous-catégorie ont été au centre de discussions, un manquement du personnel n'étant pas jugé comme un défaut. «Ce qui est sûr est qu'il ne faut en aucune circonstance une application de satisfaction avec des étoiles», ont conclu les syndicats.

Les CFF confirment

Les CFF doivent également faire attention. «La personne concernée doit être avertie si elle fait l'objet d'un rapport», prévient Thomas Geiser, professeur en droit du travail à l'Université de Saint-Gall. Elle doit également savoir de qui vient la réclamation et quand elle a été déposée afin qu'elle puisse se défendre.

Les CFF ont confirmé l'existence de l'application et de sa fonction. Les réclamations ne sont pas prises en compte d'un point de vue statistique mais sont répercutées à l'interne, a souligné le porte-parole Oli Dischoe. Un système d'étoiles n'est pas à l'ordre du jour, ni une extension de la fonction pour les clients.

Ton opinion