Avalanche sur le K-2: «Je suis heureux d'être en vie»

Actualisé

Avalanche sur le K-2: «Je suis heureux d'être en vie»

Le dernier rescapé de la catastrophe meurtrière survenue sur le K-2, l'alpiniste italien Marco Confortola, a rejoint mardi par ses propres moyens le camp de base.

Marco Confortola, les pieds noircis par les engelures, était coincé sur le deuxième plus haut sommet du monde sur la chaîne de l'Himalaya après une avalanche de glace il y a près de quatre jours. Au moins 11 autres alpinistes sont présumés morts.

«Je suis heureux d'être en vie», a déclaré l'Italien à l'Everest-K-2-CNR, un groupe de recherche scienfitique basé en Italie, lors d'un appel téléphonique depuis le camp de base où il était soigné par un médecin américain. La porte-parole du groupe Francesca Steffanoni a fait savoir qu'il était considéré en bonne condition, malgré ses engelures aux pieds. Aucune récupération en hélicoptère n'était pour l'heure prévue en raison des chutes de neige, a-t-elle précisé. (ap)

Ton opinion